Centre Européen pour la Recherche et le Développement de Nouvelles Technologies Energétiques Alternatives

11 février 2007

Qui sommes-nous ?


Centre Européen pour la Recherche et le Développement de Nouvelles Technologies Energétiques Alternatives

(C.E.R.N.T.E.A)

european_flag_leadlogoNSET

English version

Research European Center for New Alternative Energy Technologies

(R.E.C.N.E.T)


usa_34x25 germany_34x25 fran_34x25 italy_34x25 japan_34x25port_34x25 china_34x25

Locations of visitors to this page


Le contexte

La crise de l’énergie et le changement climatique [1] peuvent se résoudre par l’introduction sur le marché domestique et du transport d'une nouvelle famille de centrale à énergie électrique réellement révolutionnaire.

Cette nouvelle source d’énergie n'a pas besoin d'utiliser de combustible fossile pour produire de l'électricité, elle n’émet aucun gaz et déchet nuisible pour l’environnement, elle n'est plus centralisée, elle est distribuée, elle est abordable pour tous, elle assure une indépendance énergétique, elle est illimitée, elle est constante.

Cette technologie est dite non-conventionnelle, elle est controversée par la communauté scientifique dans la mesure qu'aucun modèle ‘standard’ actuel ne prévoit son fonctionnement.

Notre Mission

La vision de l'Association à but non lucratif "Centre pour la Recherche et de Développement des Nouvelles Technologies Energétiques Alternatives" est trés ambitieuse pour lutter contre le changement climatique et la crise de l'énergie. Ce défi immense peut être abordé sous un angle innovant en favorisant l'émergence de nouvelles technologies exotiques bénéfiques pour les 3 axes fondamentaux que sont : l'environnement, le développement économique et le développement humain plus équitable.

Sa mission, au sein de groupes de travail composés de participants bénévoles issus de toute l'Europe (chercheurs, étudiants, expérimentateurs indépendants, inventeurs) compétents dans de multiples disciplines scientifiques, consiste à explorer des axes de recherches dans les domaines de la production d'energie 'propre' et la propulsion avancée. Ses activitées lui permette d'étudier et de tester des prototypes, répliquer des brevets d'nventions à forts potentiels, réaliser des recherches théoriques et expérimentales sur de nouveaux concepts afin de mettre au point ces technologies innovantes, les promouvoir auprès du grand public, les protéger et les valoriser afin de faire émerger de nouvelles sources d’énergie durables, abordables, sécurisés et non-nuisibles pour l'environnement.

Nous favorisons les approches conventionnelles, nouvelles et surtout non-conventionnelles (Energie du Point Zéro...).

Voir les Statuts de l'association LOI 1901 C.E.R.N.T.E.A

Nos moyens

Notre pôle de recherche et de développement est en cours de création, dans la création d'un réseau de membres au niveau européen, à travers internet.

Des groupes de travail communiquerons autour d'une plate forme de travail collaboratif (Wiki) sur divers projets en rapport avec le domaine.

Nous souhaitons nous ouvrir dans une collaboration avec des partenaires potentiels (universités, laboratoires, entrepreneurs, chambres consulaires).

Nous avons besoin de vous

Nous faisons donc un appel à toute personne, en activité ou séniors, sensibilisée par le sujet, compétente techniquement dans l'un au moins des domaines de l’électrotechnique, le magnétisme, la mécanique, la physique, les outils de modélisation informatique, la gestion de projets scientifiques participatifs, des éditeurs wiki, des "reporters" high tech, des traducteurs, afin de se joindre à notre organisation non gouvernementale de recherche indépendante sur les nouvelles énergies alternatives non-conventionnelles.

nset2007, le 16 février 2007

Pour nous écrire : nset2007@yahoo.fr

Pour faire un don : lien

[1] Rapport du GIEC Paris Février 2007 site


Posté par cerntea à 00:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Association Statuts

Les Statuts de l’association


Centre Européen pour la Recherche et le développement des Nouvelles Technologies Energétiques Alternatives

C.E.R.N.T.E.A

 

Association LOI 1901

 

Article 1 : Fondation

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 Août 1901, ayant pour nom « Centre Européen pour la Recherche et le Développement des Nouvelles Technologies Energétiques Alternatives (C.E.R.N.T.E.A) ».

 

Article 2 : Buts de l’association

Cette association a pour but de favoriser l’émergence d’un pôle de recherche et de développement sur les nouvelles technologies énergétiques avancées visant a réduire les répercussions environnementales de la production et la consommation d'énergie, une alternative pour lutter contre le changement climatique et la crise de l’énergie. Les axes prioritaires de recherches s’orienteront sur la production « propre » d’énergie et la propulsion avancée sans émission de CO2. Nous favorisons les approches nouvelles et non-conventionnelles.

 
L’essentiel des activités s’articule autour de 4 activités majeures :

  • Fédérer des groupes de travail pluridisciplinaire composés de participants bénévoles (chercheurs, étudiants, inventeurs, expérimentateurs indépendants) autour d’une plate forme internet de travail collaboratif.
  • Concevoir, construire, simuler, tester et évaluer des concepts et prototypes, répliquer des brevets d’inventions à forts potentiels, réaliser des recherches théoriques et expérimentales dans le domaine de la science fondamentale et appliquée.
  • Collaborer avec des partenaires potentiels (universités, laboratoires, industriels, inventeurs, entrepreneurs, chambres consulaires) pour explorer, valider, développer, protéger et valoriser ces technologies.
  • Promouvoir ces technologies exotiques auprès du grand public au travers d’internet, de conférences, de festivals et de publications.

 

Ses adhérents ne doivent pas faire état de leur éventuelle appartenance à un parti politique, à une église ou à une secte, et s’interdisent tout prosélytisme en ces matières.

 

Article 3 : Siège social

Le siège social est basé à Montpellier (34000).

Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d’Administration.

 

Article 4 : Durée

La durée de l’association est illimitée.

 

Article 5 : Moyens et Finances

L’association se manifestera par tout moyen légal. Elle pourra, pour ce faire, demander des aides financières, ou mieux, en nature (soutien logistique, matériel, salle, etc.) tant aux collectivités locales qu’aux autres personnes morales et aux personnes physiques. Les ressources de l’association se composent : du montant de la cotisation venant de ses membres, de la vente de produits et de services en rapport avec les buts de l’association précisés dans l’article 2, les subventions possibles peuvent provenir de l’Europe, de l’Etat, des régions, des départements, des communes. Elle pourra recevoir des dons et des legs et de toute autre ressource qui ne soit pas contraire aux règles en vigueur.

Le montant de la cotisation annuelle est fixé par l’Assemblée Générale, sur proposition du Conseil d’Administration.

Le patrimoine de l’Association répond seul des engagements contractés en son nom et aucun des adhérents ne pourra être tenu personnellement pour responsable des dits engagements. Le (la) trésorier(e) a pour mission de tenir la comptabilité de l’Association et il (elle) doit en rendre compte auprès de l’ensemble des adhérents lors de l’Assemblée Générale, ainsi que chaque fois que le Conseil d’Administration en fait la demande.


 

Article 6 : Propriété du titre

L’Association est propriétaire du titre « Centre Européen pour la Recherche et le Développement des Nouvelles Technologies Energétiques Alternatives ». Il ne peut être utilisé par des tiers qu’après accord écrit du Conseil d’Administration de l’Association.

 

Article 7 : Les membres

L’Association se compose des membres fondateurs, des membres actifs, des membres d’honneur.

a) Membres fondateurs : sont ceux qui sont à l’origine de l’Assemblée Générale Constitutive de l’Association. Ils participent aux Assemblées Générales et y ont le droit de vote. Ils sont éligibles au Conseil d’Administration. Ils versent une cotisation annuelle.

 

b) Membres actifs : sont considérés comme tels ceux qui s’engagent à élaborer, organiser ou participer tout ou partie des actions ou événements visant à atteindre les buts de l’association, cités à l’article 2. Les membres actifs ont le droit de vote. Ils sont éligibles au Conseil d’Administration. Ils versent une cotisation annuelle.

 

c) Membres d’honneur : sont considérés comme tels ceux qui rendent ou ont rendu des services à l’Association. Ils sont désignés par le Conseil d’Administration. Les membres d’honneurs peuvent assister aux Assemblées Générales et y ont le droit de vote. Ils sont dispensés de la cotisation annuelle.

Article 8 : Admission

Pour faire partie de l’Association, il faut être agréé par le Conseil d’Administration qui statue, lors de ses réunions, sur les demandes d’admission présentées. Le Conseil d’Administration pourra refuser des adhésions. L’Association s’interdit toute discrimination, veille au respect de ce principe et garantit la liberté de conscience pour chacun de ses membres. Nul ne peut faire partie de l’Association s’il n’est pas majeur.


 

Article 9 : Radiation

La qualité de membre actif se perd par
-  a. La démission ;
-  b. Le décès ;
-  c. Plus de 2 absences aux réunions du Conseil d’Administration ou à l’assemblée générale sans avoir donné procuration à un autre membre pour se faire représenter. La qualité de membre actif se perd alors conformément à l’article 14 (décisions) ;
-  d. Des pratiques en contradiction avec le préambule des présents statuts et le règlement intérieur, l’assemblée générale décidant alors de la radiation.

Le membre intéressé peut être préalablement entendu, en cas de décision de radiation.

 

Article 10 : Administration

L’Association est dirigée par le Conseil d’Administration.

Le Conseil d’Administration a pour objet de mettre en œuvre les décisions de l’Assemblée Générale, d’organiser et d’animer la vie de l’Association, dans le cadre fixé par les statuts. Dès que la situation l’exige, il peut demander au trésorier(e) de faire le point sur la situation financière de l’Association. Tous les contrats à signer doivent être soumis au préalable au Conseil d’Administration pour autorisation.

Le Conseil d’Administration est élu par ses membres réunis en Assemblée Générale. Le Conseil d’Administration est composé d’au moins 3 membres et d’au plus 9 membres. Les décisions du Conseil d’Administration sont prises à la majorité simple des suffrages exprimés des membres présents et mandatés. Le mandat des membres du Conseil d’Administration est fixé à 1 an, renouvelable. Les membres du Conseil d’Administration exercent leurs fonctions bénévolement. Toutefois, les frais occasionnés par l’accomplissement de leur mandat, après accord préalable du Conseil d’Administration, peuvent être remboursés sur justificatif.

Le Conseil d’Administration élit à bulletin secret, chaque année, parmi ses membres, un Bureau composé de :

· Un(e) président(e), s’il y a lieu, un(e) vice-président(e)

· Un(e) trésorier(e), s’il y a lieu, un(e) trésorier(e)-adjoint(e)

Les membres sortants sont rééligibles.


 

Article 11 : Réunion et pouvoirs du Conseil d’Administration

Le Conseil d’Administration se réunit au moins 3 fois par an sur la demande du Président ou sur la demande d’au moins 1/3 de ses membres. Les décisions sont prises à la majorité simple ; en cas de partage, la voix du Président est prépondérante. Chaque réunion du Conseil d’Administration donne lieu à un procès-verbal et est transcrit sur le registre ordinaire de l’Association. Tout membre du Conseil d’Administration qui, sans excuses reconnues comme valables par le Conseil d’Administration, n’aura pas assisté à un nombre de réunions consécutives (fixé par l’article 9), sera considéré comme démissionnaire.

 

Article 12 : Dépenses de fonctionnement et d’investissement

L’Assemblée Générale donne pouvoir au Conseil d’Administration pour effectuer toutes les dépenses de fonctionnement.

 

Article 13 : Assemblée Générale

L’Assemblée Générale ordinaire de l’Association comprend les membres de l’Association. Elle se réunit chaque année au mois de Janvier. Quinze jours au moins avant la date fixée, les membres de l’Association sont convoqués par les soins du Secrétaire. L’ordre du jour est indiqué sur les convocations. L’assemblée Générale est présidée par le Conseil d’Administration. Celui-ci fixe l’ordre du jour qui pourra être modifié à l’ouverture de la séance et/ou à la demande d’au moins 1/3 des membres présents. Elle entend les rapports sur la gestion du Conseil d’Administration et sur la situation morale et financière de l’Association. Elle approuve les comptes de l’exercice, vote le budget de l’exercice, pourvoit s’il y a lieu au renouvellement des membres du Conseil d’Administration. Les décisions sont prises à la majorité plus un des membres présents. Le scrutin à bulletin secret peut être décidé soit par le Conseil d’Administration, soit à la demande d’un de ses membres. Les membres empêchés pourront se faire représenter au moyen d’un pouvoir signé par eux par un autre membre. Les décisions prises obligent tous les adhérents, même les absents.

 

Article 14 : Assemblée Générale Extraordinaire

Si besoin est, ou sur la demande de la moitié plus un des membres, le Président peut convoquer une Assemblée Générale Extraordinaire. L’Assemblée Générale a un caractère extraordinaire lorsqu’elle statue sur toute modification des statuts. Elle peut décider la dissolution de l’Association. Les membres empêchés pourront se faire représenter au moyen d’un pouvoir signé par eux par un autre membre.

 

Article 15 : Procès-verbaux

Les procès-verbaux des délibérations des assemblées générales et celles du Conseil d’Administration sont transcrits (par la personne habilitée par le Conseil d’Administration) sur le registre ordinaire et signés par les membres du Conseil d’Administration, ou la (ou les) personne(s) désignée(s) par ce dernier pour le représenter.

 

Article 16 : Dissolution

En cas de dissolution prononcée à la majorité des deux tiers des membres présents ou représentés à l’Assemblée Générale Extraordinaire, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par celle-ci ; et l’actif, s’il y a lieu, est dévolu conformément à l’article 9 de la loi du 1er Juillet 1901 et au décret du 16 Août 1901. La dissolution doit faire l’objet d’une déclaration à la préfecture ou à la sous-préfecture du siège social.

En aucun cas les membres de l’association ne pourront se voir attribuer, en dehors de la reprise de leurs apports, une part quelconque des biens de l’association.

L’actif net subsistant sera attribué obligatoirement à une ou plusieurs autres associations poursuivant des buts similaires et qui seront nommément désignées par l’Assemblée Générale Extraordinaire.

 

Article 17 : Règlement intérieur

Le règlement intérieur est établi par le Conseil d’Administration qui le fait approuver par l’Assemblée Générale. Il est destiné à fixer les divers points non prévus par les statuts, notamment ceux qui ont trait à l’administration interne de l’Association, au fonctionnement du Conseil d’Administration et du Bureau Exécutif. Le règlement intérieur est révisable après chaque élection ainsi qu’à la demande de la majorité du Conseil d’Administration.

 

 

Article 18 : Obligation des membres

 

Quiconque contracte avec l’Association accepte l’application des présents statuts, ainsi que le règlement intérieur.


Article 19 : Conseil Scientifique

Le Conseil Scientifique est chargé de définir les orientations scientifiques de l’Association et d’évaluer toutes actions de recherche, de collaboration, de développement, de promotion et de publication initiées par l’Association.

Il soumet les résultats de ses travaux au Conseil d’Administration pour approbation.

Il est composé de 2 à 5 membres élus faisant partie du Conseil d’Administration et voté par celui-ci. De 2 à 5 membres issus de structures compétentes au plan scientifique et en accord avec les buts de l’Association définis dans l’article 2. Ces structures sont représentées chacune par un membre désigné au sein de celles-ci et agréées par le Conseil d’Administration.

Article 20 : Confidentialité et propriété intellectuelle

Certaines informations peuvent avoir un caractère sensible auprès de leurs auteurs. Pour protéger en partie la propriété intellectuelle des auteurs, un accord de confidentialité interne sera proposé à tous les membres. Ainsi, l’accord de confidentialité permet de partager les informations nécessaires pour atteindre les buts de l’article 2  sans que celles-ci soient pour autant rendues accessibles au public. En cas de divulgation d’informations « sensibles » vers l’extérieur, l’Association n’en sera pas tenue pour responsable. 

 

Les présents statuts on été approuvés par l’Assemblée Générale Constitutive du :

                                                                                     

                                                                                 30 Mars 2007

 

     
 

Le Président

 
 

Le Secrétaire

 
 

Le Trésorier

 

Posté par cerntea à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Faites un don

Vegetation01

Vous pouvez nous aider financierement dans nos actions pour nous permettre l'achat et la location de moyens matériels. Nous faisons appel aux dons, notre seule source de revenu utilisée dans la recherche et la mise au point de nouvelles sources d'énergie alternatives et propres pour l'environnement.

Nous vous remercions vivement pour votre geste solidaire.

Nous vous invitons cordialement a vous tenir informé de nos actions et des publications en consultant regulierement notre site.

N'hésitez pas a nous communiquer vos suggestions pour développer et améliorer notre organisation.

nset

contact : nset2007@yahoo.fr

Posté par cerntea à 00:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Projets


PROJETS


NSET Forum
Forum de discussion
(Inscrivez-vous)
http://nset2007.fr-bb.com/index.htm


NSET Wiki
Plate forme de travail collaboratif
(En phase experimentale)
http://nset.wiki-site.com/

Posté par cerntea à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Decouvertes

m_jetstream_canada

MECANIQUE


Nouvel effet mecanique decouvert
11-02-07

Decouvreur: Veljiko Milkovik
Nom: Two-stages Mechanical oscillator
Effet observe:  Amplificateur d'energie mecanique (surunite)
Opinion scientifiques: Dr Peter Lindemann (2006, en anglais)
Rapport : Rapport de recherche pdf (2005, en anglais)
Video: Download Presentation complete (36mn, 40MB, en anglais)
Experience: Mesure1 Mesure 2  Mesure 3
Presentation: Apercu pdf (en anglais)
Theorie: Analyse Mathematique Complete pdf (en anglais) Explanation
Autres liens: 1
Simulation : Pendule Amorti   Theorie du Pendule simple  Calcul de la periode  Pendule simple (complet) 

The inertial engine operates thanks to the centrifugal force which affects the mass center of the wheel during forced oscillation around the determined balanced position. Therefore it also affects the base. The work of this force of privileged direction does not affect the oscillation of the wheel, so its operation in the reference system in which the wheel oscillates is equal to zero. However, the same force affects the reference body of the system in which the wheel oscillates, that is the base. In this way, the wheel together with the base accelerates in reference to an imagined inertial system of reference. In relation to the Earth the direction of this acceleration can either be horizontal or vertical. In case it is horizontal the engine can be used in ground transportation. In case it is vertical, it is an anti-gravitational engine. In fact the inertial engine accelerates in relation to any point in the Universe, in other words it can operate even in the conditions of zero gravity. This means that this engine can move an aircraft in a desired direction without using reactive fuel. The perpetuum mobile and the inertial engine do not use external sources of energy except at the moment of starting its operation. This significantly changes the situation concerning power supply and environment protection in relation to the currently known one.”



THEORIE


La dualité de l'espace-temps
Pierre Poubeau
La crise actuelle de la physique, contradiction relativité restreinte et expériences des photons jumeaux, le problème de la propagation du champ magnétique en mouvement.
Cela à pour conséquence: Le phénomène supposé de propagation des champs n'existe pas, les interactions de couplages sont instantanées.



 

Posté par cerntea à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Citations

grenouille

La science vue par de grands scientifiques



" L'expérience est la source unique de la vérité : elle seule peut nous apprendre quelque chose de nouveau,  elle seule peut nous donner la certitude. "

Henri Poincaré en 1902

 

" La valeur scientifique d'expériences précises est indépendante de leur interprétation théorique. "

Max Planck en 1925


" Toutes les sciences ont progressé, quand les hommes, au lieu de se disputer sur les principes, ont disputé les résultats. "

Vilfredo Pareto en 1917


" La véritable réalité physique ne réside que dans l'ensemble des résultats expérimentaux.

L'histoire des sciences montre que les progrès de la science ont été constamment entravés par l'influence tyrannique de certaines conceptions que l'on avait fini par considérer comme des dogmes. Pour cette raison il convient de soumettre périodiquement à un examen très approfondi les principes que l'on a fini par admettre sans plus les discuter. "

Louis de Broglie (1892-1987) en 1953

Posté par cerntea à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2007

Rapport du GIEC Paris Février 2007

giec2 logo_GIECgif

Principales conclusions du 4ème rapport scientifique du GIEC [1] publié le 2 février 2007 à Paris

  • Températures : + 3 degrés en moyenne à la fin du siècle : 1,8 à 4 degrés supplémentaires, selon les « valeurs les plus probables » (1) à l'horizon 2090-2099 par rapport à 1980-1999 si les concentrations de gaz à effet de serre (GES) se stabilisent autour de 550 parties par million (ppm) dans l’atmosphère (2)
  • Niveau des océans : il pourrait lui s'élever à la fin du siècle de 19 cm à 58 cm (3). Le niveau des mers augmenterait au minimum de 19 à 37 cm et au maximum de 28 à 58 cm, selon les scénarios envisagés et compte tenu des marges d'incertitude.
  • Une responsabilité humaine quasi certaine : le Giec juge "très probable" - plus de 90% de chances contre 60% en 2001 - que les gaz à effet de serre émis par les activités humaines sont responsables de l'essentiel du réchauffement observé depuis le milieu du 20ème siècle.
  • Plus d’un millénaire : les émissions "passées et futures de CO2 continueront à contribuer au réchauffement et à l'élévation du niveau des mers pendant plus d'un millénaire", compte tenu de leur durée de vie dans l'atmosphère.
  • Conséquences : le GIEC juge "vraisemblable" que les cyclones tropicaux futurs, ainsi que les typhons et ouragans, deviendront plus intenses, avec des vents plus forts et des précipitations plus fortes.
  • Que faire ? De telles conclusions signifient qu’il faut viser un objectif de stabilisation à long terme de concentration du CO2 bien en dessous de 550ppm, pour ne pas dépasser les 2 degrés fatidiques au-delà desquels les conséquences risquent d’être catastrophiques. Et donc réduire très fortement les émissions.
  • Et la France ? Elle a réduit de 1,8% ses émissions de gaz à effet de serre en 2005 par rapport à 1990. En 2004, la réduction des émissions françaises de GES avait atteint 0,5%. Mais des efforts considérables seront nécessaires pour atteindre le facteur 4.

(1) La notion de "valeurs les plus probables" (best estimate) n'existait pas dans le précédent rapport du Giec en 2001, ont-ils expliqué. Par conséquent la fourchette de réchauffement 2007 n'est pas directement comparable à celle adoptée en 2001 (+1,4 à 5,8°C) qui comportait davantage d'incertitudes.

(2) Cette augmentation est conditionnée à une stabilisation des concentrations de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère à 55O parties par million (ppm) contre 380ppm aujourd’hui et 270ppm avant 1750. Mais un emballement n’est pas exclu, avec des valeurs substantiellement supérieures à 4,5 degrés. Le niveau actuel de 380ppm n’avait jamais été atteint au cours des 650 000 dernières années. Au rythme de progression actuel – 2ppm de plus chaque année – le seuil de 550ppm serait atteint dans 80 ans environ.

(3) Les projections pour la montée du niveau des océans ne reprennent pas la notion de "valeurs les plus probables".

[1] Site du GIEC en Francais   in English

 

Posté par cerntea à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Portails


Portails Energie Libre


OSEN_logo_440w

The Open Source Energy Network
http://osen.org/


logoZpenergy
Zpenergy
http://www.zpenergy.com/


logoNewEnergyMovement
New Energy Movement
http://www.newenergymovement.org/


PES_Logo_large
Pure Energy Systems Wiki
http://peswiki.com/


seaslogo
Space Energy Access Systems, INC.
http://www.seaspower.com/



Portails Physique


logoAIP
American Institute of Physics
http://www.aip.org/pnu/


logoPhysorg
Pysorg.com
http://www.physorg.com/



Portails ONG et Fondations


wiflogo
World Innovative Fondation
http://www.thewif.org.uk/


gifnetLogo
Global Institute For New Energy Technologies
http://www.gifnet.org/

LSP_Logo_01

wifLogoLumière sur la planète (Quebec)
http://www.lumieresurlaplanete.org

 

wifLogo

Posté par cerntea à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 février 2007

Articles

ARTICLES

climat
Climat : « si on continue, dans 50 ans...il nous faudra une deuxième planète »
source: parlement europeen
date: 09-02-2007

climat1

Résolution du Parlement européen sur le changement climatique
source: parlement europeen
date: 18-01-2007

climat2
Une politique énergétique européenne "révolutionnaire" ?
source: parlement europeen
date: 11-01-2007

Posté par cerntea à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 février 2007

Video


L'ENERGIE DU POINT ZERO (ZPE)


Dark Energy
Source: Berkeley, University of California
From Alex Filippenko, PhD

Zero-Point Energy Extraction from the Quantum Vacuum

Source: Integrety Institut Research
From Tom Valone, PhD

Equinox, It runs on water
Source : U.K Documentary, Free Energy

La physique de l'énergie du point zéro
Source: Documentaire, javier 2007


ENERGY CRISIS AND SOLUTIONS


The Energy Problem And What We Can Do To Solve It

googleEng Education



CHERCHEURS


Declaration of Energy Independance

Posté par cerntea à 01:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]